Je suis moi, aujourd'hui.
J'ai touché le fond, depuis longtemps.
Je l'ai parcouru, à tâtons,
Aveuglée, noire.
L'appareil au poing, guettant tant et tant.

C'était l'avant.

Je suis moi, aujourd'hui.
J'ai quitté le fond après l'avoir baisé,
connu, comblé. Haï.
Forte, pleine,
Je l'ai frappé au coeur.

C'était hier.

D'un revers de larme ardente...
J'avais trouvé le point où,
D'un coup de pied,
Un tout petit coup
De mes tout petits pieds de rien du tout,

Il suffirait.

J'étais prête.
J'ai bu l'eau à sa source,
Respiré l'air du rien; une dernière fois.
Expiré l'ombre des mots crachés.
Coup de talons, net, droit, cinglant.

Photographie mentale.

Ma peau doucement s'illumine,
Je suis dans le bleu, je nage calmement.
La lumière me guide, je la suis, sereine, confiante.
Je regarde en bas, le néant s'évapore.

Je redresse la tête et souris, fluide, aux cieux éclairés.